Agir, oui!

Il ne suffit pas de lire des articles pour voir une situation s’améliorer tout à coup. Perso, j’ai jamais vu cela.

Si c’était le cas, tous les gens qui lisent quelque chose devraient se transformer. Dans nos rêves, quoi. Imaginez: toutes les audiences qui lisent des bouquins de muscu, des livres de développement perso, de spiritualité… par quel coup de baguette magiques ils se transformeraient en coachs, en gourous, en spécialistes, que sais-je encore?

Il va falloir bouger, essayer, pratiquer, exercer.

Un peu comme au sport. En muscu, vous ne soulèverez pas 60 kg au développé-couché si vous n’avez pas soulevé auparavant 15, puis 20 kg …. jusqu’à 60 kg par étapes successives.

Au marathon de New York, ce sont des coureurs entraînés qui s’inscrivent. 42 km, c’est pas un truc de débutant.

Alors, gare à l’illusion.

Même si j’ai vocation à vous donner trucs et astuces pour raccourcir votre temps d’apprentissage des techniques anti-lassitude, je ne fais pas de miracles, OK?

Courage, persévérance ne vont pas avec crédulité et naïveté. Même si vous avez d’excellentes raisons d’être/d’avoir été crédule ou naïf(ve).

On vous a peut être éduqué(e) comme ça. Ou alors, c’est votre situation qui est tellement bloquée ou terrible, que vous vous dites que tout est bon à prendre.

ERREUR!!

Imaginez que vous soyez au volant d’un 40T et que vous deviez faire demi tour dans une petite impasse bien étroite avec des voitures garées sur le côté. Sans formation de routier, vous ne pourriez pas, hein?

Eh bien, pour les conseils anti-lassitude, c’est pareil!

Eh non, hélas, quelque soit son niveau de désespoir ou de déprime, tout n’est pas bon à prendre. Personne n’a le droit d’exploiter la crédulité de son auditoire, son désespoir, son manque de ressource pour faire du bizness. On appelle ça du vol et de l’escroquerie. J’ajouterais que c’est aussi abuser de la faiblesse d’autrui. Je trouve ça impardonnable.

Je ne veux pas faire ça.

Pour cette raison, je dis et j’écris, j’affirme et je confirme qu’il faut pratiquer.

Rien ne se fait tout seul. Sauf quand on est né roi, comme le petit Georges de Kate Middleton. Et encore, lui aussi devra utiliser sa matière grise pour apprendre son métier de roi.

Donc ici pas de fausses promesses, de faux espoirs.

Ah oui, me répondez-vous. Mais quoi, on est des adultes, il faut qu’on fasse comme les gamins qui étaient à l’école? Apprendre, comprendre, répéter?

Il y a de ça, oui. Mais d’une façon souple, flexible, avec la sagesse de l’adulte qui sait que ce qu’il apprend lui sera utile et pour quelles raisons cette matière lui sera utile. Ce qu’elle apportera de chouette dans sa vie. Le plus, le positif…

Mais, vous savez quoi?

Parfois, pratiquer c’est agréable, ça peut être rigolo et ça peut être enrichissant!

Essayez voir plutôt:

Hidden Content