Hello!

Surmonter sa lassitude, ça doit se termine par une victoire avec KO. Il le faut. Sinon, votre vie va ressembler à un exil au fond de la Patagonie.

Je vais partager avec vous mes trucs et mes astuces.

Problèmes physiques, relationnels, professionnels, l’insatisfaction, c’est comme les radars, ça vous chope au moment où vous vous y attendiez le moins, avec un résultat garanti : mauvaise humeur et récriminations.

Qui pourrait venir lire ce blog ? Je vais essayer de deviner.

Vous avez différentes sources de frustration et vous avez déjà essayé une foultitude de recettes.

Vous êtes passé de la psychologie positive au bullet journal en passant par la méditation en pleine conscience… jusqu’au yoga et aux séminaires et formations en ligne.

Cependant, rien n’y a fait. Vous butez toujours sur des réactions à des obstacles, et ces réactions vous pourrissent la vie. Vous vous sentez comme une figue éclatée entre deux parpaings.

Vous vous sentez seul avec votre problème. Quand vous en parlez autour de vous, la réaction de vos interlocuteurs fait penser à un jour gris et pluvieux où on ne voit pas le soleil.

Vous avez pris de bonnes résolutions, genre : « la prochaine fois que…, je respire profondément, je le regarde et je ne réponds pas ». Ça a peut être marché, une fois, deux fois.

Youpi, vous vous êtes dit. Ça marche vraiment! Je suis délivré de ce fléau.

Et bam, à la troisième occurence , la lassitude est revenue en force.

Tout est à refaire. Ras-le-bol. Sentiment d’échec.

Vous avez lu des tonnes d’articles avec toujours les mêmes astuces éculées.

Vous avez même acheté des ebooks remplis de vent et de banalité.

Vous vous êtes fait avoir.

Mais vous avez essayé. Vous avez cherché et expérimenté.

Alors, un autre blog sur le sujet ! Vous vous dites : je vais voir, ça ne m’engage à rien, et puis si je trouve ça nul, je me tirerai.

Une ou deux infos sur le blog…

 

Ici, vous êtes sur blissbliss.fr.

En anglais, bliss a deux sens… qui me vont parfaitement!

*ça veut dire joie

*ça signifie aussi bénédiction

Au sens large j’entends : une bénédiction, c’est un truc positif qui vous tombe dessus par « inadvertance », c’est une merveilleuse surprise. Je laisse de côté l’aspect religieux du mot.

D’ailleurs, ne dit-on pas :

« un enfant comme ça, c’est une bénédiction ». (ou un mari, ou une épouse… rien à voir avec le religieux, hein, ne fuyez pas)

Et je trouve qu’on a bien besoin des deux : de la joie et de la bénédiction, dans notre vie quotidienne. Alors, j’ai redoublé le terme, j’ai mis point fr au bout, et voilà un petit nid sympa de mots, de conseils, d’astuces, d’illustrations, un cocon anti-récriminations, anti-rancoeur. Je le souhaite.

 

Un peu d’info sur moi…

 

J’me présente, je m’appelle Henri[1], non, Christine, j’ai trois enfants. J’habite pas loin de l’océan, entre Nantes et Bordeaux.

Voilà pour le cadre.

J’ai été victime de violences conjugales, ça a duré, je me suis chopée une fracture au bas du dos, bref, la cata. Je me suis tirée vite fait avec mes deux enfants sous le bras (trois ans et un an), avec en tout et pour tout quelques kilos de bagages. Pas de boulot, pas de maison.

En plus, mal orientée, j’ai galéré professionnellement pendant quelques dix années en même temps que j’essayais de laisser ce passé derrière moi.

Frustrée, non reconnue, battue, je sais ce que veulent dire la mésestime de moi-même, le manque de reconnaissance et d’amour.

Cependant, dans tout ça, j’ai toujours conservé le goût de l’écriture.

Au début, je voulais être auteur !

J’aimais écrire, décrire, partager des histoires. À l’école, j’avais des fans à qui je lisais à voix haute mes rédactions ! Riez, riez…

Le problème, c’est que quand on se fait taper dessus, on perd tout le goût qu’on a pour des choses dans lesquelles on a des facilités, ça c’est dur. On se sent minable, on trouve que ce qu’on fait, ce n’est que du vent, que ça ne sert à rien, etc. Donc, l’écriture, j’ai balancé ça aux orties.

J’ai mis plusieurs années à remonter la pente.

Je me suis reconstruite, j’ai reconstruit une famille, une nouvelle orientation professionnelle.

Rien n’est simple, mais ça le fait.

Je tiens la route, je tiens l’objectif.

Voici ce que je veux partager avec vous, aujourd’hui : une capacité de reconstruction.

Se reconstruire, oui, mais comment ?

Le problème, c’est que dans tout ce qu’on lit, c’est quand même pas toujours très pratique. La psychologie, le yoga, la méditation, on met du temps à mettre cela en place, de même que de nouvelles habitudes de pensée, d’agir, de communiquer…

Or la lassitude, elle, elle n’attend pas que vous ayez intégré ci et ça, elle vous saute dessus dès potron-minet !

Souvent, on conseille de dominer ses frustrations avec des éléments qui, au départ, sont extérieurs à nous-mêmes. Apprendre une nouvelle discipline, un nouveau mode de pensée, c’est alien. Alors que nous disposons d’un outil en nous, à côté de nous. Oui, je parle de notre corps et esprit que nous pouvons mobiliser, en suivant des astuces simples, pratiques et quotidiennes pour ne plus vous laisser gifler par la mauvaise humeur ou la rancœur.

J’ai axé ce blog sur le côté pratique, simple et naturel.

C’est ainsi que je vous donnerai des tuyaux sur des apprentissages plus élaborés, par exemple, la méditation, se mettre au sport… des trucs et astuces pour accélérer ce que vous avez décidé d’apprendre.

Cependant, cela ne vous empêche pas d’utiliser d’autres techniques sophistiquées, mais, qui, je le répète, demandent du temps d’apprentissage et de réflexes.

Rome ne s’est pas faite en un jour, me direz-vous. Ma ville non plus. Moi non plus: gestation de 9 mois, vie de plus de quarante années… c’est pas rapide, tout ça.

Mais des petits raccourcis qui vous permettent de gagner en temps et en efficacité, c’est toujours ça de pris.

Vous pouvez commencer tout de suite, facilement. Inscrivez-vous ci-dessous, que je vous montre comment, dès le matin, observer, affronter et dégager votre insatisfaction, qui vous plante littéralement, dès le saut du lit. Commencez dès maintenant, en téléchargeant mon guide gratuit : « Mes onze astuces bonheur pour surmonter la lassitude dès le matin » sur la box bleue qui s’affiche ci-dessous.

Que de bonnes astuces à appliquer aisément, dans la foulée de vos activités quotidiennes.

Hidden Content

[1] Rapport à la chanson de Daniel Balavoine « le Chanteur », hein.